Du sirop à l'apéro!

Les carnets de notre quotidien pas si quotidien que ça, les récits de nos virées d'enfer ou de nos expériences rocambollesques, les photos de nos copains ou de nos journées en famille, bref... La vie en vrai et en (presque) direct live, quoi!

03 février 2011

Hier soir j'ai pris 230, à Montpellieeeer (Johnny)

Sans_titre

Ahhh, Montpellier... La ville où l'on ne dort jamais...

Y paraît.

Dans le doute, on a quand même réservé une chambre à l'appart'hôtel "l'Orangerie", lorsqu'on s'est fait notre petit week-end à Montpellier.

appartement_montpellier_7291_BAs3Dp

Des fois qu'on ait un petit coup de fatigue et qu'on aie envie de se piquer un petit roupillon entre deux sorties dans des rades remplis à raz bord d'étudiants chevelus.

(et plus si affinités)

Bref.

Cela faisait un bon moment qu'on ne s'était pas retrouvés hors des sentiers risqués de notre belle ville de Grenoble, mon Johnny personnel et moi. Alors on a profité des fêtes de Noël pour se faire des cadeaux utiles z'et agréables, genre un petit week-end dans le Héraud (depuis le temps qu'on entend Johnny nous la chanter, cette chanson, fallait bien qu'on voit ça de nos yeux quand même...)


Johnny hallyday Montpellier 1982

Alors nous voilà partis, chargés de nos éternels bagages, valise noire à roulettes pour la demoiselle et sac "Boss" pour le monsieur.

(de là à en conclure que l'une est un peu feignasse sur les bords et l'autre un peu mégalo, y'a qu'un pas)

(que nous ne franchirons pas, nous ne sommes pas maso tout de même).

(quoi que je dois dire que Laurent se la joue parfois tyrannique)

(mais il a le droit après tout, dixit la préparation au mariage catholique)

Donc.

La chambre que nous avons loué pour deux nuits était dans un hôtel pas trop éloigné du centre ville (2 km). L'avantage, c'est que nous avions une petite kitchenette à disposition, avec lavabo, micro-onde, plaques électriques, frigo et même un petit lave-vaisselle (le plus bruyant que j'aie jamais entendu!). Bien pratique pour se préparer vite fait une petite soupe, ou se faire réchauffer un petit en-cas apéritif! Les brasseries, ça va bien 5 minutes, hein, au bout d'un moment, c'est le banquier qui fait la tronche...

Le lit-banquette replié, on a un vrai petit salon, et on pourrait presque oublier qu'on est dans un hôtel. Surtout que c'est calme, calme, calme... Ca nous change de Paris (attention, anecdote) où on avait été réveillés à 6H du mat' par la madame du "ménache" qui hurlait en portugais des machins incompréhensibles (forcément) à sa copine, dans la chambre d'à côté...

(Fin de la parenthèse anecdotique)

Fatigués du voyage, on a sacrifié la soirée du vendredi: tant pis pour le dancefloor, nous, on est des vieux machins, on est restés tranquilou à l'hôtel devant "Confessions Intimes" (et un petit verre de rosé). On s'en fiche, ce qui compte, c'est d'être tous les deux, et qui plus est, du moment qu'on n'est pas chez nous, c'est déjà des vacances!

Le lendemain (puisqu'on est des vieux machins tout fatigués, rappel), direction Lunel, la bourgade d'à côté (ou presque): on va se faire bichonner un peu! On avait réservé un SPA pour 2 au centre Theos.

7815

Dès notre arrivée, le décor nous plaît bien: couleurs chaudes, parfum d'encens qui flotte dans l'air, personnel souriant et accent chantant: on sent déjà que ça va pas être trop désagréable, hein...

photo_57

La minette nous emmène nous changer: tongs bizarres et peignoir de vainqueurs, on est bien dans l'ambiance. J'ai regretté qu'elle ne sorte pas à Laurent le traditionnel "string en papier pour homme" des centres de soins esthétiques, dommage...

(enfin dommage... pour elles!) (na!)

Direction le jacuzzi: en plein air, au milieu d'un jardin très zen, surplombé par un bouddha en pierre... Par 0°C à l'extérieur, l'eau à 40°C nous relaxe un max... Ca y est, on est "dans le bain", c'est le cas de le dire.

photo_5

S'en suivent une séance au hammam du centre, tout bleu, un gommage au savon noir (je certifie que Laurent est un excellent gommeur de dos, 10/10), puis un soin du visage ayurvédique et un modelage à l'huile ambrée...

photo_27

Trop dur comme traitement, quoi.

photo_53

Après plus de 2H de chouchoutage, les grenoblois sont bien relaxés, c'est sûr! Mais ils commencent à avoir un petit creux...

Alors la petite brasserie dans le centre-ville de Montpellier s'impose, sous les yeux des 3 muses mythologiques de la place de la Comédie.

99510781montpellier_comedie_jpg

Le jeune serveur nous a bien fait rire avec ses ongles tout sales sous son costard guindé! Surtout quand ses gestes minutieusement travaillés, malgré de gros efforts apparents, n'ont pas empêché la goutte de rosé de s'échapper de la bouteille... Serveur, c'est un métier, comme on dit... Allez, faisons fi des bonnes manières, du moment que le gars est sympa, ça nous va! Meuh non, c'est pas vrai qu'on l'a moisi, on n'est pas comme ça, nous, on ne rigole jamais! Surtout pas des autres. Hum.

Alors.

Devinez ce qu'on a décidé de faire après le café gourmand?

Ben oui, normal, on a voulu faire plaisir à nos chères CB en les sortant un peu de leur portefeuille étouffant. Direction les petites rues du centre pour courir les soldes admirer l'architecture Montpellieraine.

Forcément, on n'a pas pu s'empêcher d'aller faire un tour à Lush.

IMG_0571

On va tous se les faire, si ça continue: Londres, la Suisse, tout ça... Chaque boutique nous aura vu débarquer un jour pour dévaliser les savons à la coupe et refaire notre stock de shampooings solides!

lush_paris_1293053070

(Dire que celui de Grenoble ouvre dans 1 semaine... Je suis déçue. C'était mon plaisir que de courir le pays à la recherche des boutiques de la marque... Bof. Je ferais semblant de n'avoir rien vu si je passe devant, voilà)

Montpellier, les magasins, c'est un peu plus classe que Grenoble. On arrive à trouver des boutiques luxes, mais aussi intermédiaires, avec des produits de bonne qualité à des prix raisonnables... C'est ce qui nous manque chez nous: on a soit du Jennifer, soit du Gérard Darel. Bon, j'exagère un peu, mais comment vous pouvez expliquer qu'il n'y a qu'ailleurs qu'on trouve notre bonheur, alors?

J'ai été encore une fois couverte de jolies choses et bien gâtée, je dois dire. J'adooore la société de consommation (et mon Johnny privé)  :-)

En fin d'après-midi, comme le temps tournait un peu à la pluie, direction le "Polygone", un grand centre commercial couvert en plein centre de la ville. Trois étage de Body Shop, de Galeries Lafayette, de Fnac, de salon de thés... De quoi terminer la journée au chaud (et de finir d'achever nos cartes bancaires). Il ne manquait qu'un "Starbuck Cofee" à notre bonheur vénal! Bof, on s'est fait un trip chocolat chaud - café chez Paul, à la place...

fnac_20montpellier_20polygone

Tout ça pour vous dire que Montpellier, c'est sympa comme tout. Il faudrait pouvoir y rester un peu plus longtemps pour découvrir les trucs sympas à faire dans la région, mais pour un week-end "aération de la tête", c'est parfait!

Et on n'a même pas sourit au radar, parce qu'on a le régulateur de vitesse, voilà. (avis aux fans de johnny!)


Commentaires

Poster un commentaire