Du sirop à l'apéro!

Les carnets de notre quotidien pas si quotidien que ça, les récits de nos virées d'enfer ou de nos expériences rocambollesques, les photos de nos copains ou de nos journées en famille, bref... La vie en vrai et en (presque) direct live, quoi!

20 décembre 2010

Un week-end cochon à faire les Guignols!

Sans_titreg

L'autre jour, nous sommes allés passer un petit week-end pas très loin de chez nous, dans cette petite ville qui s'appelle Lyon où tout est très mal indiqué niveau panneau de circulation routière (spéciale dédicace à mon GPS sauveteur).

Ben oui quoi, c'était la fête des lumières, tu sais bien. Tout le monde en parle de cette fête, alors nous on a fait comme monsieur et madame Labda, on est allé voir ça en chair et en os. Ou plutôt en ampoules et en lampions. Et question ampoules, on a été servis vu le nombre de bornes qu'on s'est tapés à pied en moins de 2 jours.

86248139_fd66_4f18_83a4_baec05ce3be3

Lyon n'a plus de secrets pour nous, autrement dit. Et nos gerçures aux mains l'attestent bien, je te le confirme.

Parce que bon, la fête des lumières c'est bien joli, les monuments tout illuminés c'est bien mignon, mais par -10 °C au compteur de nos nez dégoulinant de morvasse gelée, c'est quand même -presque- du masochisme.

Et on aime bien les claques de vent glacial, faut croire.

Aller-retour, aller-retour, de la place Bellecour à la croix-Rousse, on connaît maintenant tous les recoins de la jolie ville par coeur. Et laisse-moi te dire qu'on a été moins conquis par la-dite fête (dont on se fait tout un fromage (de tête) pour pas grand chose) que par la ville en elle-même et ses merveilles cachées.

De magasins (les merveilles cachées).

(tu ne croyais quand même pas qu'on allait s'extasier devant les vieilles pierres et les jolis ponts quand même?) (tu commences à nous connaître un peu...) (tout de même)

Alors.

Nous avons commencé notre périple dès notre arrivée à notre hôtel, l'hôtel du Helder, situé dans le 7ème arrondissement, à un arrêt de métro seulement de Bellecour, prix très raisonnable (avec le petit déjeuner compris, 75€ la nuit - des fois que tu aies envie d'aller y faire un tour).

du_helder_lyon

Alors saches, si l'envie te gagne de parader dans les rues lyonnaises dans quelques semaines, que nous avons découvert avec effroi que le "parking privé réservé aux clients" ne comportait que 8 (!!!) places - pour une capacité de 500 personnes dans l'hôtel, tout de même.

photo_hotel

Autrement dit, obligés de garer notre titine chérie dans un parking payant de la ville, pas très loin de l'hôtel, mais pas la porte à côté non plus. Surtout avec le froid qu'il faisait.

Bref, accueil tout de même sympa, sauf que le Wifi est payant et que la chambre n'a que deux lits simples au lieu d'un lit double (adieu le réveil crapuleux, mais en n'ayant réservé que la veille du départ on a pris ce qu'il restait...).

Nous voilà partis pour un déjeuner mémorable dans l'un des meilleurs bouchons lyonnais de la ville, le "Garet"...

photo_11178

...où Laurent et moi nous sommes régalés d'une bavette et d'un saumon comme nous n'en avions jamais mangé:

Lyon_F_te_des_Lumi_res_009

... et le meilleur baba au (vrai) rhum de ma vie!

Lyon_F_te_des_Lumi_res_010

(on vous le recommande chaudement... Même si, d'entrée de jeu, la carte est un peu inquiétante...)

photo

Le prix, quant à lui (car c'est important aussi), nous a plus que réjouis (je fais des rimes, je suis d'humeur lyrique en ce moment...)

logo_11178     lyon_le_garet_6019

Il ne faut pas regarder à l'apport calorique, juste apprécier la cuisine "comme à la maison" avec des produits vraiment frais et un goût magnifique. On a vraiment adoré. sans compter que la déco rétro douteuse et les assiettes grivoises nous ont bien fait rigoler (aussi).

Lyon_F_te_des_Lumi_res_008

j'a-dore!

Lyon_F_te_des_Lumi_res_013

Laurent a rencontré un copain à lui, là, derrière:

Lyon_F_te_des_Lumi_res_001

Lyon_F_te_des_Lumi_res_002

Pour le reste, le détour par les "pipirooms" valait le coup d'oeil, lui aussi:

Lyon_F_te_des_Lumi_res_014

Lyon_F_te_des_Lumi_res_015

ma copine des WC...

Lyon_F_te_des_Lumi_res_017

une affichette intéressante près du lavabo...

Lyon_F_te_des_Lumi_res_018

mais oui, c'est bien ça...

Lyon_F_te_des_Lumi_res_019

pas cher, hein?

Lyon_F_te_des_Lumi_res_020

je me demande bien ce que c'est, le "chauffage au gaz"...

Lyon_F_te_des_Lumi_res_021

no comment, hein...

Lyon_F_te_des_Lumi_res_022

...

Lyon_F_te_des_Lumi_res_023

on nage en pleine poésie ici...

Lyon_F_te_des_Lumi_res_016

faut bien se remettre de nos émotions...

Ensuite c'est vadrouille dans les rues pour se familiariser avec la ville, avant la grande fête du soir...

plan

Laurent déniche un magasin complètement inabordable (même si nos banquiers sont sympas), où la paire de chaussures est jolie, très jolie... Et à 250€.

Bon, on se fait du mal, on aime bien ça nous (voir plus haut nos tendances masochistes). Par contre, il faudra penser à revoir les vendeurs, qui font pas classes du tout (eux) et pas très fins dans l'approche du client (tendance racaille bon marché...)

affranchis

La fête des lumières quant à elle... nous a laissé un peu sur notre faim.

Un peu comme le tacos qu'on a mangé le lendemain, quoi (Lyon, ville mère des tacos (abbération culinaire favorite de Laurent) qui compte -au moins- un kébab qui n'est en rien à la hauteur des bon vieux rades grenoblois orientaux, dans lesquels on trouve un peu plus de deux sauces et de la sauce gruyère à foison...)

Les seuls spectacles qui valaient le coup était ceux de la place des Célestins et de l'église Saint Nizier. le reste, même pas la peine de risquer de perdre un orteil par ce froid glacial.

Sans_titre

Heureusement que de bons vieux bistros sont là pour nous accueillir à coup de vin chaud et/ou de bonne bière comme on l'aime (c'est-à-dire en pinte de 500cl).

Notre meilleur souvenir reste tout de même le vieux Lyon, de l'autre côté de la Saône, avec ses rues pavées magnifiques et ses petites boutiques typiquement lyonnaises. Un Lyon comme on ne le soupçonne pas, presque intimiste, totalement pittoresque. Un régal pour les yeux et pour la ballade.

une_rue_du_vieux_lyon

On y a déniché un tablier tout mimi pour Brahim, d'ailleurs: "Tout est bon dans le cochon" (LOL)

Lyon_F_te_des_Lumi_res_026

Sympa comme mot de la fin? ;-)


Commentaires

Poster un commentaire