Du sirop à l'apéro!

Les carnets de notre quotidien pas si quotidien que ça, les récits de nos virées d'enfer ou de nos expériences rocambollesques, les photos de nos copains ou de nos journées en famille, bref... La vie en vrai et en (presque) direct live, quoi!

16 novembre 2010

La préparation au mariage, c'est trop trop bien.

photo2

Heureux celui qui se marie à l'église!

Lorsqu'on veut se marier à l'église selon le rite chrétien, la nouvelle tendance veut que l'on suive des cours de "préparation au mariage", censés nous aider à réfléchir au sens même de cette union et à l'engagement qu'elle représente (dans la mesure où l'on n'aurait pas réalisé l'énormité de la chose).

Bref: ça en devient presque flippant (peut-être est-ce la tête de nos animateurs, finalement, qui fait peur) (ou leurs "styles" -hum- vestimentaires) (ou les deux).

Moi j'ai trouvé ça rigolo mais pas vraiment utile... Pour Laurent c'est juste une autre planète que tous ces gens qui sourient sans cesse en disant que le mariage, c'est dur mais ça vaut le coup si on fait tous des efforts surhumains pour contrer sa vraie nature (d'imbécile de base). Sans compter qu'il ne comprend toujours pas comment on peut survivre sans vraie coupe de cheveux et avec des gros poils dans le nez (caractéristique numéro 1 de notre animateur principal)...

Conclusion 1 de la première journée: les bénévoles engagés dans la cause catholique sont super gentils et dévoués mais portent des pin's et des mocassins bleus avec des jupes longues informes (et marrons) qui leur arrivent au nombril.

Conclusion 2 de la première journée: l'homme est "génétiquement programmé" (je cite) pour ramener de la bouffe à la maison (et ne rien fouttre une fois arrivé). La femme quant à elle est faite pour élever les gosses, faire le ménage et préparer la sus-dite bouffe.

(et se taire, au passage, pour ne pas contrarier son chasseur de mari qui va forcément avoir envie de sortir avec ses mâles de potes pour se détendre de sa journée de chasse-labeur de 8H)

(en oubliant que l'époque veut que la femme, elle aussi, aille au chasse-labeur, soit-dit en passant)

(mais elle n'est pas "génétiquement programmée", elle. Donc plus à même de passer le balai une fois rentrée dans sa grotte-maison)

(et de se taire, pour rappel)

(c'est de l'intelligence, il paraît, de comprendre tout ça)

(et de se taire donc)

(CQFD)

Conclusion de la conclusion: "messieurs, soyez un peu compréhensifs et sympas: de temps à autres pensez à sortir un peu votre femelle avec vous pour la récompenser de son intelligence silencieuse, et essayez aussi, parfois, de passer la serpillère - ou de sortir les poubelles. Au choix. Mais pas les deux (faut pas trop en demander à la génétique tout de même). Voilà voilà. Ca fait 45€ pour la préparation et le conseil matrimonial, merci."

...

Bon, ben l'avantage au moins, c'est que c'est vraiment un test pour savoir si on veut vraiment se marier ou pas: les séances sont tellement chiantes et remplies de stéréotypes vieillots (5 rencontres tout de même, dont deux après-midis complets) que, à mon avis, Laurent n'aurait pas tenu le coup si la motivation n'y était pas...

(en même temps, comment ne pas être motivé pour épouser une merveilleuse fille comme moi? Je vous le demande...)


Commentaires

Poster un commentaire